Une grande partie de notre bonheur est l’apprentissage: apprendre des nouvelles méthodes, des nouvelles idees et concepts, apprendre des meilleurs chemins pour améliorer notre expérience ici dans la Terre. Du moment dans lequel nous arrêtons d’apprendre, c’est quand nous commençons a mourir.

J’ai été, peut être, un peu drastique, mais c’est la réalité. Parce en apprenant on grandit.

Les huiles essentielles gagnent une grande importance à niveau mondial, des l’apprentissage la maison jusqu’aux universités. Ses études sont interminables et c’est une bonne raison. Le monde ou on habite contient plein de profondeurs dans lesquelles on y arrivera pas à connaitre. Avec les huiles essentielles c’est pareil. La nature des huiles essentielles et les plantes est compliqué.

Il y a une synergie entre les hommes et les plantes en chaque seconde de notre vie. Même si vous n’y pensez pas à cette relation, elle se produit.

Dans le livre French Aromatherapy de Jen O’Sullivan, elle parle d’une convention qui a donné le Dr. David O’Brien à Dallas en 2015, dans laquelle il disait que si chaque plante du monde murait aujourd’hui, on estime que les humains seulement pourraient survivre 3 jours. Et si chaque être humain décédait aujourd’hui, toutes les plantes survivraient 3 jours. 

Un arbre adulte produit l’oxygène suffisant pour la vie de 10 personnes en chaque saison de l’année. Dans la terre il y a 400 bilions d’arbres et 6,7 bilions de personnes. Ainsi chaque personne a 60 arbres pour survivre. Combien d’oxygène on aurait s’il n’y avait pas d’arbres ? Les plantes et les arbres ont besoin de moi, au même temps que nous avons besoin d’eux. Et une des meilleures façons de contrôler cette synergie est parmi l’utilisation des huiles essentielles.

Les gens dans l’actualité, nous consommons de la fast food, de la nourriture transformé, des tasses et tasses de café, des médicaments uns derrières les autres. Cependant, quand on leur présente l’opportunité d’utiliser les huiles essentielles comme option pour avoir une meilleure santé et bien-être ils disent: “Attendez, il faut que je fasse de recherches sur la lavande avant de l’utiliser. O pour l’instant ça ne m’intéresse pas.” Ceci c’est le monde dans lequel ou on habite. Nous avons confiance d’avance en l’industrie et la production en masse, plutôt qu’en la nature. 

Ce questionnement est réel, malgré, qu’il est important d’aider à chaque un à comprendre ça, en commençant par le basique. Et celui-ci est l’objectif de cette article aujourd’hui: une Introduction aux huiles essentielles.

Le basique des huiles essentielles

Le basique des huiles essentielles commence pour une simple question: Les huiles essentielles, c’est quoi ?

Les huiles essentielles sont la force de vie d’une plante. C’est le sang des plantes, car elles aident à réguler différentes fonctions et favorisent une santé en general pour elles.

On peut les utiliser à niveau topique, aromatique ou en interne. Et aussi comme notre sang aide à oxygéner, réguler et soigner notre corps, les huiles essentielles font le même en dépendant de la plante.

Dans l’intérieur de la plante, le liquide on l’appelle sève et elle est composée par oléorésine. Cela veut dire qu’elle est composé par une partie d’un liquide soluble et volatil (oléo), que c’est ce qui reste au dessus des huiles essentielles au moment de la distillation. Et la sève est composé aussi par une partie d’une résine, que c’est l’alcool soluble que dégagent les huiles essentielles quand elles sont extraites. En plus elle est constituée aussi par une parti d’eau soluble.

Le mot oléo c’est ce qui designe le nom d’huile essentielle, car c’est le liquide volatile de la plante. Oléo derive du latin oléum, qui signifie huile. Une substance volatile signifie une substance capable de passer à l’air facilement. Dans les huiles essentielles, c’est la fragrance qui se dégage du flacon quand on l’ouvre. Seulement en ouvrant le flacon d’huile essentielles on est déjà capables de sentir son arôme.

Les huiles essentielles sont elles composées de plusieurs constituants principales chimiques appelés phénol, monoterpènes, sesquiterpènes, esters, aldeïdes, cétones, oxydes, phenilpropanoïdes, alcools sesquiterpéniques et alcools monotérpéeniques. (Je vais vous l’expliquer dans un prochain article). 🙂

Dû à notre relation symbiotique avec les plantes, les composants chimiques des huiles essentielles aident à maintenir notre corps et reculent nos systèmes corporelles, comme elles le font avec les plantes. 

Notre corps est composé d’environ 100 trillions de cellules. Les huiles essentielles, elles sont composé par environ 40 trillions de molécules par goûte. Vous imaginez-vous maintenant leur pouvoir ? En chiffres serait comme ça 40 000 000 000 000 000 000. Et vous me direz, mais comment peuvent-il y avoir autant de molécules dans une simple goutte d’huile essentielles ? Car les molécules sont extrêmement petites. En termes de poids, il y a entre 300 et 500 Dalton o Amu (Unités de masse atomique).

Ceci est très important car les molécules sont capables de passer à notre corps et aller directement dans les cellules. Le système de transport de notre corps, avec la volatilité des huiles, crée comme une espèce d’autoroute pour ces molécules et en question de minutes, elles passent de l’exterieur à l’intérieur de notre corps.

Simplement en mettant une goutte d’huile essentielle de Menthe poivrée dans la plante de vos pieds, votre corps infiltre 40 trillions de molécules en 20 minutes. Au fait, elle couvre chaque cellule de notre corps avec 400 000 molécules. 

Dû a tout ce que je vous ai expliqué, il est très important de choisir l’huile essentielle de qualité. Il y a beaucoup de types d’huiles essentielles basées la ou elle a été cultivée et distillée. Mais le plus important est de trouver les huiles essentielles qui soient réellement authentiques et de trouver la compagnie qui utilise les normes organiques dans sa sélection du grain, dans sa culture et l’agriculture, et dans les méthodes de distillation. Dans un prochain article je vous parler sur les questions à considérer avant d’utiliser les huiles essentielles… mais avant, laissez-moi finir de vous expliquer le basique. 😉

Cliquez ici si vous voulez complimenter ce que je vous ai expliqué et comprendre ainsi la qualité thérapeutique des huiles essentielles.

Qui doit utiliser les huiles essentielles ?

C’est une des questions le plus fréquentes à laquelle je suis confrontée. Et l’autre c’est Il y a un groupe d’âge spécifique pour utiliser les huiles essentielles ?

Vraiment, tant nous les humains comme les animaux peuvent utiliser, à n’importe quel âge les huiles essentielles. Les gens s’inquiètent pour l’usage dans les enfants et les bébés, et avec raison. 🙂

Il faut savoir que les huiles essentielles sont fortes (vous l’aurez compris quand je vous ai expliqué avant les molécules qu’il y a dans 1 goutte). Mais avec un peu de bon sens, on peut introduire peu à peu les huiles essentielles dans TOUTE la famille.

La principale raison pour que tout le monde devrait utiliser les huiles essentielles c’est parce que elles augmentent la santé des nos fonctions du corps pour qu’on soit dans la meilleure santé possible et dans le meilleur bien-être.

Avec quelle fréquence dois-je utiliser les huiles essentielles ?

Vous pouvez utiliser les huiles essentielles tous les jours et autant des fois dont vous souhaitez.

Les huiles essentielles n’ont pas une usage fixe et exclusive, comme beaucoup de gent pense et ils les utilisent comme ça, en voyant qu’elles ne fonctionnent pas comme ils croyaient.

Au fait, les huiles essentielles devraient être vus comme une parte de notre routine pour notre bien-être. N’est-ce pas que vous vous brossez les dents après chaque repas ou vous vous lavez chaque jour ou après avoir fait une activité intense ? Quand vous voulez des résultats et du bien-être totale, vous le fait de façon constante et à la longue. (Vous brosser les dents chaque jour pour ne pas avoir des caries et avoir vois dents en bonne santé, par exemple). Donc avec les huiles essentielles doit-être pareil.

Quelles huiles essentielles utiliser chaque jour ?

C’est l’autre question typique ou Quelle huile essentielle est mon préférée ? C’est ce que je l’ai demandé à une collègue quand j’ai commencé à utiliser les huiles essentielles et elle m’a répondu: “MAINTENANT l’huile essentielles que j’utilise c’est l’encens, mais il y a 4 heures j’utilisais la menthe poivrée et demain sera une autre”.

Tout ça pour vous dire qu’il n’y a pas un huile essentielle pour un jour ou l’autre. Chaque personne, en fonction de son état et de ses besoins en à n’a besoin d’une ou d’autre. Le plus important c’est d’écouter votre corps et d’utiliser les huiles essentielles que vous avez besoin dans ce moment.

Il est très important aussi de commencer à les utiliser peu à peu et augmenter progressivement, si vous n’avez jamais utilisé les huiles essentielles.

Fréquence, biofeedback et bioimpedance

La science des fréquences est tres en controverse. Mais n’importe qui qui utilise la technologie de la bioimpedance et comprenne la relation que le biofeedback a avec la fréquence, sera favorable pour cette science.

Les sceptiques sont ces gens qui n’ont pas compris la bioimpedance et ils n’ont jamais l’essayé.

Mais qu’est-ce que la fréquence et comment travaille-t-elle en relation à la bioimpedance et le biofeedback ?

 

Biofeedback

Le biofeedback ou la bio-retroalimentation est l’idée de que en connaissant ce qui ce passe dans notre corps à l’intérieur, on peut avoir le controle de la santé en contrôlant l’esprit. par exemple, si vous savez que vous avez un problème hépatique, votre cerveau commencera à dire à votre corps ce qu’il a besoin pour arranger ça.

Comme vous pouvez deviner, beaucoup des professionnels médicaux ne soutiennent pas ce domaine de la “science du guérisseur” comme ils l’appellent, tout simplement parce que elle n’est pas brevetée et parce qu’il n’y a pas 2 résultats identiques. Ls système de biofeedback, quand il se fait de façon régulière, peut devenir le meilleur système pour avoir une bonne santé et un bien-être optimal.

Bioimpedance

Biofeedback et bioimpedance travaillent ensemble. La bioimpedance est un moyen dans lequel mesure comment le corps empêche le flux de courant électrique. Elle s’utilise beaucoup dans le fitness pour mesurer l’état de forme de la personne et pour calculer l’index de masse corporelle et le poids.

Dans nos jours, il y a beaucoup d’appareils électroniques pour mesurer les constantes, les pas, les pulsations du coeur, le sommeil, etc. En utilisant la bioimpedance on peut comprendre mieux ces domaines.

Beaucoup de dispositifs de bioimpedance utilisent les fréquences.

Fréquences

Chaque partie de notre corps a une fréquence, qui est saine pour chaque système. Par exemple, un cerveau normal résonne à 72 MHz, tandis que celui d’un génie peut le faire à 90 MHz.

Notre coeur humain bat à une fréquence de 67-70 MHz, tandis que celui du foie est beaucoup plus bas, de 55-60 MHz.

Il s’estime qu’un être humain est en bonne santé quand la fréquence du corps est a 68 MHz. Quand la fréquence baisse à  57-60 MHz, le corps est plus susceptible de prendre un rhume ou une grippe. Pour vous faire une idée, la mort commence à un fréquence de 25 MHz.

Et quelle relation ont les 3, fréquence, biofeedback et bioimpedance ?

Le dispositif de bioimpedance vous donne un biofeedback dans vos niveaux de fréquence. C’est à dire, il envoie un courant électrique petit à votre corps et detecte les potentielles sorties de flux, étiquetées comme “marqueurs hors rang”. Quand les résultats de la bioimpedance lisent les fréquences du corps et lui ajoutent des produits spécifiques (comme les huiles essentielles) qui résonnent à cette fréquence, les résultats sont hallucinants.

Par exemple, disons que vous êtes enrhumé. Les résultats montreraient que les marqueurs biologiques d’immunité sont hors rang de ce qui serait sain. Si on vous recommande plusieurs produits qui résonnent comme une fréquence saine et qu’il se sait que ces produits aident à la santé du système immunitaire, non seulement on lit les marqueurs de la fréquence physiques, sinon aussi les émotionnels.

Il y a plein de dispositifs dans le marché pour lire tout ça. Jen O’Sullivan, dans son livre recommande l’iTOVi. Le scanner se réalise parmi le pouls. Il y a une application pour votre téléphone qui vous donne les résultats. Cet dispositif va très bien pour montre au gent comment les huiles essentielles ont une incidence dans notre quotidien.

 

 

 

 

 

 

 

Partage l'article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  • 2
    Partages

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.